Wikia

CHDK Wiki

French/FAQ

Talk0
570pages on
this wiki

< French

Revision as of 21:04, April 10, 2012 by Cmarget (Talk | contribs)

Cette page est la traduction de la FAQ originale en langue anglaise.


Q. Que fait le programme CHDK ?

R. CHDK décuple les possibilités de votre appareil photo, sans avoir besoin de le modifier, et s'efface quand vous l'éteignez. Quand CHDK est désactivé, votre appareil revient dans son état habituel. Une fois que vous aurez chargé CHDK, vous accéderez aux fonctions suivantes :

Dépassement des limites de l'appareil :

Utilisation de scripts :

  • Exécution de scripts, incluant bracketing d'exposition, de mise au point, intervallomètre et d'autres
  • Déclenchement par détection de mouvement (assez rapide pour photographier la foudre).
  • Télécommande de l'obturateur par cordon USB

Interface améliorée :

  • Réticules de visée personnalisables pour la visée, le recadrage, l'alignement
  • Affichage CHDK entièrement personnalisable, disposition des infos sur l'écran, couleurs au choix, polices de caractères des menus, etc.
  • Mode hachures (mise en évidence des zones sur- ou sous-exposées, en temps réel)
  • Indicateur de batterie
  • Histogramme temps réel (RVB, mixte, luminance et canaux RVB séparés)
  • Indication de l'espace disponible pour des images RAW ou de la vidéo, avec seuils d'alerte personnalisés
  • Menu personnalisé (pour avoir sous la main en un instant vos fonctions préférées - jusqu'à 10)

Nouvelles fonctions vidéo :

  • 10 niveaux de compression vidéo à débit constant et 99 niveaux à qualité constante
  • Élimination de la limite de taille de 1 Go pour les vidéos
  • Zoom pendant la vidéo (pour les appareils qui en ont la possibilité)

Autres applications :

  • Calculateur de profondeur de champ (PDC) et d'hyperfocale, avec mise au point instantanée sur l'hyperfocale ou sur l'infini, et bien d'autres fonctions
  • Gestionnaire de fichiers
  • Lecteur de fichiers textes
  • Calendrier
  • Quelques outils amusants et des jeux :)

Et bien d'autres fonctions, trop nombreuses pour les citer toutes ici. Voir les pages Utilisation du logiciel CHDK et Utilisation du Allbest pour un tour d'horizon complet. Ces fonctions sont accessibles sur tous les modèles d'appareils où l'on peut faire tourner CHDK, même si elles ne sont pas disponibles en standard. C'est en fait CHDK qui vous permet de les activer. Les fonctions apparaissent dans les menus CHDK, même si elles n'apparaissent pas dans les menus standards de l'appareil. CHDK évolue en permanence, aussi de nouvelles fonctions sont-elles fréquemment ajoutées. De ce fait, vous ne pourrez peut-être pas disposer de certaines fonctions décrites, si elles ne sont pas incluses dans la version de CHDK que vous utilisez. Voyez sur la page des téléchargements comment trouver la version qui correspond à vos besoins.


Q. Sur quels modèles d'appareils peut-on installer le programme CHDK ?

Notez bien qu'à chaque modèle d'appareil, et pratiquement à chaque version de firmware correspond une déclinaison unique de CHDK (ce qu'on appelle un portage). Il n'y a aucune chance qu'un portage prévu pour un modèle fonctionne sur un autre modèle. R. Actuellement, CHDK est disponible pour les modèles suivants d'appareils numériques Canon Powershot :


Camera: Firmware Versions

Firmware versions in green are available in stable and/or dev for download
Firmware versions in gray do not have official CHDK releases. Check porting status here
For the development status of not-yet-supported cameras, see For Developers.

(trade: le serveur autobuild propose déjà ces versions en téléchargement. Pour connaître l'état des développements concernant les appareils non encore supportés, voir la page Pour les développeurs.)

Il est probable que chaque Canon Powershot basé sur l'une des plateformes DIGIC II, DIGIC III ou DIGIC IV puisse être supporté, mais il est impossible d'en être sûr pour un modèle particulier tant que quelqu'un n'a pas commencé à travailler spécifiquement sur ce modèle.

Si le modèle de votre appareil n'est pas listé ici, c'est qu'il n'existe pas de CHDK pour lui actuellement !
Voir aussi Appareils non supportés, Ajouter le support d'un nouvel appareil et Q. CHDK n'est pas disponible pour mon appareil. Un portage est-il prévu ? Quand sera-t-il prêt ? Comment puis-je apporter de l'aide ?

Pour les portages en cours de développement, consulter la page Pour les développeurs.


Pour des raisons techniques, certains appareils ne pourront jamais utiliser CHDK. Cela inclut notamment


Q. CHDK n'est pas disponible pour mon appareil. Un portage est-il prévu ? Quand sera-t-il prêt ? Comment puis-je apporter de l'aide ?

R. CHDK vous plaît bien et vous attendez impatiemment qu'il existe une version pour votre bel appareil tout neuf. Malheureusement, les portages CHDK ne suivent aucune planification. Il n'y a aucun planning, ni aucun comité d'organisation qui spécifierait que tel ou tel portage soit prioritaire. Si un travail a été entamé sur un modèle d'appareil, il y a un fil de discussion dans le forum CHDK et, dans le wiki, vous trouverez probablement une information sur la page de ce modèle. S'il n'y a aucune mention d'activité tant sur le wiki que dans le forum, ce n'est pas la peine de demander quel est le statut pour ce modèle : il n'est pas supporté, et il n'y a aucun moyen de savoir s'il le sera (et encore moins quand). Nous n'en savons pas plus que vous.

Le portage d'un nouveau modèle est initié si et seulement si un développeur dispose de cette caméra et de suffisamment de temps, de motivation et de savoir-faire pour en venir à bout. Si vous vous reconnaissez dans cette description, vous pouvez apporter votre aide. Commencez par lire la page Pour les développeurs. Vous pouvez aussi récupérer un dump du microprogramme de votre appareil pour le proposer à de futurs développeurs, et une fois le portage démarré vous pourrez aider à le tester.

Si votre modèle d'appareil est suporté mais pas votre version de microprogramme, le portage nécessite qu'un développeur y travaille, encore que celui-ci n'ait pas forcément besoin d'accéder à votre appareil. Il n'y a pas non plus de planification dans ce cas de figure. Dans quelques cas exceptionnels, vous devriez pouvoir changer votre microprogramme pour une version compatible CHDK. Voir Q. Où trouver le vrai numéro de version du microprogramme de mon appareil ?

Si vous vous portez volontaire pour des tests, merci de ne pas le faire dans le seul but d'attirer un développeur à travailler sur votre modèle d'appareil. Si vous envisagez de passer des heures et des heures à essayer diverses versions de CHDK, de vivre entre les plantages, les rechargements et les bidouilles qui ne marchent que partiellement, puis de documenter ensuite en détail tout ce que vous aurez observé, alors votre aide sera la bienvenue. Tester ne signifie pas « je veux essayer sur mon appareil une version aboutie de CHDK, et je vous ferai savoir que ça marche bien ».


Q. Où trouver le vrai numéro de version du microprogramme de mon appareil ?

Notice

Pour les utilisateurs de Windows, Mac et Linux (Ubuntu), il existe un outil pratique pour identifier la version de microprogramme et télécharger automatiquement le CHDK approprié : ACID (en anglais). ACID existe aussi en version allemande et en version espagnole.


Notice

Les utilisateurs de MS Windows peuvent aussi extraire le numéro de version microprogramme avec l'outil CameraVersion de Whim.


R. Pour accéder au VRAI numéro de version pour votre appareil, vous devez avoir un fichier nommé ver.req placé à la racine de votre carte mémoire SD. Notez bien que ver.req n'est qu'un fichier vide, il est nécessaire qu'il soit présent mais il est inutile qu'il contienne quoi que ce soit. Il Allumez votre appareil en mode lecture. Appuyez sur le bouton FUNC/SET et maintenez-le enfoncé tout en appuyant sur le bouton DISP (sur certains appareils, le deuxième bouton à appuyer n'est pas forcément DISP. Par exemple, sur le D10, il faut appuyer sur la flèche vers le bas. Sur la page du wiki concernant votre appareil, vous devriez trouver quel bouton utiliser). Vous obtiendrez des informations détaillées sur le logiciel interne, dont la version de microprogramme que vous recherchez (quelque chose comme GM1.XXY).

Si vous n'y arrivez pas, lisez attentivement les instructions suivantes :

  • créez un fichier nommé ver.req ou vers.req dans le répertoire racine de votre carte SD (voir ci-dessous).
  • IMPORTANT : Bien respecter la syntaxe ver.req ou vers.req, comme dans VERsion ou VERSion et REQuête, en finissant bien par un Q et NON par un G, ne vous trompez pas !!!
  • mettez la carte dans l'appareil, allumez-le en mode lecture et attendez que l'écran principal s'affiche (attention : si vous allumez l'appareil en mode prise de vue et que vous basculez ensuite en lecture, cela risque de ne pas marcher sur certains modèles)
  • appuyez en même temps sur les boutons FUNC/SET et DISP (appuyez d'abord sur FUNC/SET et maintenez-le enfoncé tout en appuyant sur DISP).

Vous verrez s'afficher le modèle de l'appareil, l'identificateur de produit (P-ID), un libellé ressemblant à Firmware Ver GM1.00E, l'état d'erreur et la date du microprogramme. La version du microprogramme est donnée par le code qui se trouve après GM, à la fin du libellé (1.00E dans notre exemple).

  • En maintenant FUNC/SET enfoncé et en appuyant à nouveau sur DISP, la ligne "Adj Ver.00X.00X" s'affiche.
  • En maintenant FUNC/SET enfoncé et en appuyant une 3e fois sur DISP, les lignes "Adj Ver.00X.00X", "IS Firmware Version" et "IS Parameter Version" s'affichent si votre carte SD contient un fichier ver.req. Si votre carte SD contient un fichier vers.req, vous devriez voir s'afficher un écran supplémentaire (donc 4 en tout) avec le nombre de déclenchements "Total Shoot", et éventuellement les nombres d'ouvertures et de fermetures de l'obturateur "Open Shutter" et "Close Shutter".
  • Pour certains modèles d'appareils, il est nécessaire que le dernier fichier enregistré sur votre carte soit une image fixe, et non pas une vidéo. Si c'est une vidéo, alors les instructions ci-dessus pourraient ne donner aucun résultat. Dans ce cas, prenez une photo de n'importe quoi et réessayez, ça devrait marcher.
  • Pour les modèles SX200, A480, SD1200IS (IXUS 95IS), SD780IS et D10, maintenez appuyez sur le bouton FUNC/SET et tout en le maintenant enfoncé, déplacez votre doigt légèrement vers le bas pour actionner puis relâcher le bouton bas (effacer/retardateur). Vous pouvez l'actionner jusqu'à 3 ou 4 fois tout en maintenant enfoncé le bouton central FUNC/SET pour faire changer l'affichage comme indiqué plus haut (le numéro de version se trouve dans le premier de ces affichages).

Comment créer le fichier ver.req ou vers.req

  • Sous Windows
Option 1. Téléchargez Card Tricks et démarrez-le. Sélectionnez la carte, choisissez le format FAT et c'est fait : il y a maintenant un fichier ver.req sur votre carte. Note : cela ne fonctionne que si la capacité de votre carte ne dépasse pas 4 Go.
Option 2. Vous pouvez aussi créer ce fichier « à la main » à partir d'une fenêtre invite de commandes. Frappez la commande
echo > ver.req <ENTER>
et copiez le fichier ver.req dans votre carte SD.
Option 3. Avec l'accessoire bloc-notes de Windows, créez un fichier texte vide et renommez-le ensuite "ver.req".
Option 4. Dans le poste de travail, ouvrez votre carte-mémoire, faites un clic-droit dans la fenêtre et sélectionnez « Nouveau document texte ». Cela crée un fichier vide, que vous n'avez plus qu'à renommer "ver.req".
Attention, pour les options 3 et 4, assurez-vous que Windows affiche les extensions des fichiers, sinon vous allez vous retrouver avec un fichier "ver.req.txt".
  • GNU/Linux ou systèmes de type *nix (BSD, Solaris, etc.)
Montez votre carte SD si ce n'est pas fait automatiquement. Dans une fenêtre de commandes, allez (cd) à la racine de votre carte SD et tapez la commande suivante
touch ver.req
  • Mac
Vous pouvez utiliser la méthode décrite ci-dessus pour les systèmes Linux/*nix, dans l'application Terminal. Vous pouvez aussi ouvrir un document vierge dans TextEdit, enregistrez-le ensuite sous le nom ver.req en sélectionnant comme emplacement le répertoire racine de votre carte SD.

Important : dans la fenêtre de dialogue "Sauvegarde", choisissez le codage des caractères Unicode (UTF-16) au lieu de Western (Mac OS Roman) et désactivez la case "extension .txt par défaut" (si ces options n'apparaissent pas, il vous faut sélectionner "Texte simple" dans le menu Format).

Note : le numéro de version du microprogramme de votre appareil N'EST PAS 1.0.0.0 ou 1.0.1.0 ! C'est un numéro avec un seul point et qui se termine par une lettre, par exemple : 1.01e. Si vous obtenez un numéro comme 1.0.1.0, c'est que vous vous y êtes mal pris. Il est probable que vous n'ayez pas de fichier ver.req ou vers.req à la racine de votre carte SD. Créez ce fichier ou copiez-le sur votre carte, et réessayez.

  • Dans les appareils qui acceptent vers.req, il n'est pas garanti que ver.req fonctionne. Tout ce que vous obtiendriez dans ce cas, c'est un affichage d'horloge... Si cela vous arrive, renommez "ver.req" en "vers.req" (ou créez les deux pour être sûr) et cela devrait marcher.
  • La plupart des appareils récents (G9, G10, etc.) acceptent aussi bien vers.req que ver.req. Les données affichées dépendent du nom du fichier que vous aurez créé, elles sont plus complètes avec vers.req. Si les deux fichiers sont présents, seul vers.req sera pris en compte.

Q. Comment puis-je mettre à jour le microprogramme Canon d'origine ?

R. Pour changer de version le microprogramme d'un appareil, il faut un fichier de mise à jour Canon. Les microprogrammes qui équipent les appareils Canon évoluent pendant la durée de leur commercialisation. Cependant, il est très rare que Canon mette à disposition les fichiers d'actualisation, à moins qu'il n'y ait un gros défaut à corriger. La plupart du temps, il faut vous contentez de ce que vous avez.

On peut trouver les mises à jour officielles du microprogramme Canon (quand il en existe) sur le site web Canon ou sur cette page du wiki.

Note : il n'est pas possible de mettre à jour le microprogramme à partir du « firmware dump » utilisé pour CHDK. Ces fichiers PRIMARY.BIN n'ont d'utilité que pour le développement de CHDK, vous ne pouvez pas les réinstaller sur l'appareil.


Attention : une mise à jour du microprogramme Canon est irréversible, contrairement à l'installation de CHDK qui n'est que temporaire. Si quoi que ce soit cloche pendant le processus de mise à jour (par exemple, si vous avez oublié de recharger la batterie), vous risquez de vous retrouver avec un appareil inutilisable.

Microprogramme A620 : Vous trouverez des renseignements sur une mise à jour non officielle du microprogramme du A620, de n'importe quelle version vers la 1.00f (compatible CHDK), dans ce message (en anglais. NdT : ce lien ne semble pas marcher directement, il ouvre juste la liste des derniers messages du forum. Il faut ouvrir un message quelconque dans la liste, puis remplacer son numéro (après "?message=") par 23001808 dans la barre d'adresse du navigateur. Le fichier de ce microprogramme 1.00f peut être téléchargé ici. Si ce lien ne fonctionne pas, allez sur [1] et téléchargez le fichier canon_a620.f.fw-update-original-by-canon.7z.

Notez bien qu'une telle mise à jour, si elle n'est pas effectuée directement par Canon, risque d'annuler votre garantie (on n'a pas testé mais c'est à vos risques et périls). Si vous mettez à jour votre A620, prenez soin de supprimer ensuite le fichier (PSA620.FIR) de votre carte mémoire, sinon CHDK ne se lancera pas.


Q. Est-ce que l'utilisation de CHDK annule la garantie de mon appareil ?

R. Avant tout, ayez en tête que CHDK est fourni sans garantie d'aucune sorte ; vous l'utilisez à vos risques et périls. Ce qui suit n'a pas valeur légale, c'est juste un recueil d'opinions personnelles. Plusieurs personnes pensent que CHDK n'altère pas la garantie du constructeur, dans la mesure où il n'est chargé que temporairement (il disparaît quand on éteint l'appareil) et il ne modifie en rien le microprogramme installé par le constructeur.
D'après le support technique Canon : « toute mise à jour du logiciel interne de l'appareil qui ne serait pas effectuée par un réparateur agréé Canon annule la garantie. »... et aussi, lors d'une discussion ultérieure avec Canon au sujet de CHDK, leur réponse fut « Si ce n'est pas un microprogramme Canon, cela annule la garantie ».

Peut-on parler de mise à jour du microprogramme si le microprogramme n'est pas modifié ? À vous de voir. Ne l'utilisez pas si vous ne voulez pas prendre le moindre risque. Un tas de gens à travers le monde ont utilisé CHDK sur leurs appareils (y compris des versions très expérimentales) et personne n'a jamais fait part d'aucun dommage permanent qui en aurait résulté. CHDK semble donc relativement fiable d'utilisation, à condition d'être sûr de bien installer CHDK et non une véritable mise à jour du microprogramme (une vraie mise à jour du microprogramme, si elle n'est pas effectuée par un service agréé Canon, peut détériorer ou détruire l'appareil et annuler la garantie). En ce qui concerne le second commentaire Canon (« Si ce n'est pas un microprogramme ») : CHDK N'EST PAS un microprogramme. Par définition, un microprogramme (NdT : en anglais, FIRMware signifie logiciel d'usine) est un logiciel qui reste en mémoire de l'appareil lorsque celui-ci n'est plus alimenté en énergie.

Comme il est dit plus haut, ce ne sont là que des opinions. Elles n'ont pas valeur légale, et ceux qui choisissent d'utiliser CHDK en assument les risques. Sur le plan pratique, si vous envoyez votre appareil en réparation et que Canon vous dit que la garantie ne marche pas car vous avez CHDK sur votre carte mémoire, vous ne pourrez pas faire grand chose (d'ailleurs qu'est-ce que vous feriez ? Dépenser des milliers d'euros ou de dollars en procédure judiciaire pour obtenir la réparation gratuite de votre appareil ?) Le plus simple pour éviter cela est sans doute d'effacer ou d'enlever la carte SD. ;)

NOTE : dans certains cas, on peut savoir que CHDK a été utilisé dans un appareil, même si la carte mémoire a été ôtée. En effet, en cas de plantage, le microprogramme Canon enregistre des informations dans la mémoire flash interne et il est possible d'y trouver des traces d'utilisation de CHDK.


> J'ai dû envoyer mon A710 en réparation car le bouton lecture ne fonctionnait plus bien.J'avais utilisé CHDK mais j'ai enlevé la carte SD de l'appareil avant de l'expédier. Le courrier que j'ai reçu en retour avec l'appareil réparé indiquait que certains éléments avaient été remplacés, autrement dit c'était un problème matériel. La caméra était entièrement sous garantie et je n'ai rien eu à payer pour la réparation. C'était vers mars 2007.


> Quelqu'un a carrément posé la question de la garantie, par mail au SAV Canon, en voici la traduction :

Bonjour,

Est-ce que CHDK viole les conditions de garantie de mon Powershot A720 ? 
CHDK est une sorte de logiciel installé sur une carte SD et qui se charge 
dans la mémoire de l'appareil au démarrage. Il fournit des fonctionnalités 
complémentaires à celles offertes par le microprogramme natif de l'appareil, 
par exemple un indicateur plus complet du niveau de la batterie.
 
Pouvez-vous donc me préciser si le logiciel CHDK viole les conditions de 
garantie de mon appareil ? 

Merci d'avance pour votre réponse.
 
Cordialement,
Cet Senol

et il a reçu la réponse traduite ci-dessous :

Cher Cet Senol,
Merci pour votre courrier. Après nous être renseignés sur Internet à propos 
de ce logiciel, il apparaît que CHDK n'effectue aucune modification de votre 
appareil.
Si vous effacez CHDK de votre carte mémoire, ou si vous choisissez de ne pas 
l'activer (ou si vous enlevez puis remettez en place la batterie), l'appareil 
se comportera de façon absolument normale. Rien n'est modifié, donc la garantie 
n'est pas affectée.
Nous espérons que cette réponse vous sera utile. N'hésitez pas à nous recontacter 
si nous pouvons vous être à nouveau d'une quelconque utilité pour l'utilisation 
de votre A720 IS.

Merci d'avoir choisi Canon.

Cordialement,
Joann
Technical Support Representative

Veuillez noter que selon les lois de la plupart des pays, un réparateur ne peut vous refuser le bénéfice de la garantie que s'il peut prouver que les dommages causés sont de votre fait.


Q. CHDK peut-il endommager votre appareil ?

Réponse brève : Oui. C'est peu probable mais théoriquement possible. Comme précisé plus haut, CHDK n'est garanti en aucune façon ; vous l'utilisez à vos risques et périls. CHDK est créé en analysant un système qui contrôle directement la mécanique de votre apareil, et pour lequel aucune documentation n'est disponible. De ce fait, il est impossible d'être certain que cela soit totalement sans conséquence. Nous n'avons jamais eu confirmation de cas où CHDK aurait endommagé un appareil, mais dans certains cas il est très difficile d'établir si une panne est arrivée accidentellement ou si elle a été causée par CHDK.

Réponse détaillée : Il est peu probable que CHDK puisse endommager votre appareil de façon définitive. Les concepteurs du microprogramme d'origine tout comme ceux de CHDK font de leur mieux pour éviter que cela ne se produise. En théorie, il y a 3 cas où CHDK pourrait causer des dommages :

  1. en obligeant un élément physique de l'appareil à faire une opération à laquelle il n'est pas destiné. Par exemple, il serait possible de commander un mouvement du zoom alors que l'objectif est rentré. Il serait également possible de faire déplacer le bloc optique au-delà des limites autorisées par le microprogramme Canon, par des scripts ou des valeurs imposées. Voir UBASIC/Scripts:_Tele-Macro-Mode et Talk:UBASIC/Scripts#Tele-Super-Macro_Mode_Comments. Il est rassurant de constater qu'aucune de ces fausses manœuvres n'a causé de dommage durable, et qu'elles n'ont pu se produire que sur une action explicite de l'utilisateur. Tout forçage concernant un élément physique de l'appareil peut entrer dans cette catégorie de défaut ;
  2. en écrivant dans la zone de la mémoire flash interne où réside le microprogramme Canon, ce qui empêcherait l'appareil de redémarrer. Du fait que CHDK n'écrit jamais intentionnellement dans la flash interne, il faudrait un concours de circonstances exceptionnel pour que cela se produise ;
  3. en envoyant un paramètre incorrect à une fonction du microprogramme Canon, qui aurait comme effet indésirable d'écrire dans la mémoire flash interne.

Si vous craignez ce genre de mésaventure, vous pouvez minimiser les risques en évitant les versions de développement peu ou pas testées (versions postées sur le forum, version beta récentes, nouvelles fonctionnalités matérielles...), en n'utilisant des scripts qu'avec circonspection et en évitant de forcer des valeurs extrêmes. Les portages qui sont en circulation depuis longtemps sont réputés plus sûrs que les toutes dernières versions beta. Il existe une page Pannes suspectées d'être causées par CHDK pour pister les pannes suspectes.

AVERTISSEMENT :

Warning

Les explications ci-dessus ne concernent que CHDK lui-même, c'est-à-dire les versions du logiciel compilées à partir de l'arborescence actuelle de développement CHDK et destinées à des appareils photo compacts Canon (Powershot, Ixus, etc.). D'autres projets expérimentaux, concernant par exemple les appareils réflex, les caméscopes ou les appareils d'autres constructeurs, sont également en discussion dans le forum CHDK mais ils utilisent d'autres techniques et peuvent présenter des risques différents. Il est de la responsabilité des utilisateurs, avant d'utiliser toute réalisation expérimentale, de lire entièrement les discussions la concernant et d'en comprendre les tenants et aboutissants.



Q. Où puis-je trouver le détail des évolutions du programme CHDK ?

R. Allez sur la page des dernières modifications. Dans la colonne Chgset, cliquez sur le numéro de la version sur laquelle vous recherchez des infos et lisez le détail du message (en anglais). Pour des recherches d'infos plus anciennes, voire « archéologiques », allez sur la page des anciennes modifs voire celle des modifs archaïques. ;)


Q. Je suis un peu perdu ! Qu'est-ce qu'il faut télécharger ? Comment est organisé CHDK ?

R. Du fait que CHDK est une construction collaborative, il n'existe pas de structure formelle du projet, et il n'existe pas non plus une version unique de CHDK. Cela ne simplifie pas la vie de ceux qui se demandent ce qu'ils doivent télécharger. CHDK est constitué de deux parties principales : le programme CHDK proprement dit, et des scripts développés par les utilisateurs eux-mêmes, qui peuvent tourner sur la « plate-forme » CHDK. Le programme CHDK lui-même est subdivisé en différentes versions, chacune développée par une ou plusieurs personnes avant d'être distribuée. Chaque version peut inclure des fonctionnalités qui lui sont propres, mais toutes sont basées sur un même tronc commun CHDK. On retrouve donc dans toutes les versions un groupe de fonctions de base communes. Cette situation « éclatée » vient du fait que CHDK n'a jamais été piloté par une autorité centralisée. Chacun peut développer ce qu'il veut, comme il veut et quand il veut ! Les principales versions de CHDK qui bénéficient de développements actifs sont le tronc commun, la branche allemande CHDKDE suivie par des membres du forum allemand, et le projet SDM suivi par Microfungy.

Dans le wiki, vous pourrez trouver des références aux versions historiques, comme [CHDK_firmware_usage|celle de GrAnd] (le tout premier CHDK), MX3, Allbest, MoreBest ou Juciphox. Leurs fonctionnalités ont généralement été incorporées dans le tronc commun.

Toujours perdu ? Commencez avec la version du tronc commun, sur la page des téléchargements.

S'il n'existe pas de version du tronc commun pour votre appareil, cherchez dans les versions chdkde.


Q. Qu'est-ce qu'une version Autobuild ?

R. Une version Autobuild est une version de CHDK qui est toujours en cours de développement. Lorsque les développeurs compilent de nouvelles versions, le résultat est automatiquement mis en ligne sous forme d'un fichier que l'on peut télécharger pour le tester. Comme pour tout logiciel en version beta, toutes les fonctions n'ont pas été testées complètement. Certaines peuvent ne pas fonctionner sur tous les modèles d'appareils. Vos avis en retour et vos rapports d'erreurs sont les bienvenus sur le forum CHDK. Si vous débutez, vous préférerez sans doute éviter d'utiliser un Autobuild, sauf si c'est la seule version disponible pour votre appareil. Le risque n'est pas nul que celui-ci soit détérioré, bien que CHDK ne modifie rien dans le microprogramme. C'est extrêmement peu probable, grâce aux sécurités mises en place par Canon, mais beaucoup de gens préfèrent travailler avec des logiciels bien aboutis.


Q. Comment puis-je mettre CHDK sur la carte SD de mon appareil ?

Notice

On trouvera sur la page Bootable_SD_card la documentation à jour sur la préparation des cartes SD


NdT : le texte qui suit a été supprimé de la FAQ en anglais car certaines considérations de formatage ne sont plus valables avec les dernières versions d'appareils Canon. Il est conservé ici en attendant que soit réalisée une traduction de la documentation à jour. Il en est de même pour la question suivante.

Notice

Un ancien guide d'installation en images pour les utilisateurs de MS-Windows se trouve ici : CHDK/Installation avec Cardtricks


Notice

Si vous utilisez un Mac, voyez la FAQ Mac


Notice

Pour rendre une carte auto-chargeable sous Linux, voir Carte_SD_bootable#Linux


R1. Pour utilisateurs expérimentés :

  • Enlevez la carte SD de votre appareil
  • Connectez la carte à votre ordinateur par un lecteur de carte standard (voir Ai-je besoin d'un lecteur de carte SD ?)
  • Téléchargez le fichier archive (zip) de la version correspondant à votre appareil et extrayez-en le contenu.
  • Copiez les fichiers Diskboot.bin et PS.FIR (ou PS.FI2) de votre carte (au besoin, lire Qu'est-ce que le répertoire racine ?)
  • Copiez de même le répertoire CHDK et tout son contenu dans le répertoire racine (sauf si vous avez créé deux partitions sur la carte, auquel cas le répertoire CHDK doit être copié à la racine de la seconde partition). Sous Linux, il vous faudra peut-être avoir les droits de super-utilisateur pour copier ces fichiers, dans ce cas lancez le gestionnaire de fichier par une commande « sudo nautilus ».
  • Si vous voulez que CHDK se lance automatiquement, vous devez rendre votre carte autochargeable.
  • Enlevez (« en sécurité ») votre carte du lecteur.
  • Activez la protection de votre carte contre l'écriture (sinon CHDK ne démarrera pas automatiquement).
  • Remettez la carte dans votre appareil.
  • Si vous n'avez pas rendu la carte autochargeable, utilisez la méthode de démarrage manuelle pour lancer CHDK.

R2. pour utilisateurs moins expérimentés : Note : Cette méthode utilise un logiciel nommé CardTricks qui ne fonctionne que sous Windows et pour des cartes SD de 4 Go maximum.

  • Enlevez la carte SD de votre appareil
  • Connectez la carte à votre ordinateur par un lecteur de carte standard (voir Ai-je besoin d'un lecteur de carte SD ?)
  • Téléchargez et installez CardTricks.
  • Lancez CardTricks et sélectionnez la LETTRE DE LA CARTE, lorsque cela vous est demandé. Attention à sélectionner la bonne lettre, sinon vous risquez de perdre des données importantes ! (Cf. Qu'est-ce que le « répertoire racine » de ma carte SD ?)
  • Cliquez sur le bouton Format as FAT, lisez et acceptez l'avertissement.
  • Cliquez sur le bouton Make Bootable, lisez et acceptez l'avertissement.
  • Téléchargez le fichier archive (zip) de la version correspondant à votre appareil. Si vous n'êtes pas sûr, cliquez juste sur le bouton Download CHDK et sélectionnez le modèle de votre appareil.
  • Cliquez sur le bouton CHDK->Card et pointez le fichier ZIP que vous avez téléchargé.
  • Enlevez (« en sécurité ») votre carte du lecteur.
  • Protégez votre carte contre l'écriture en faisant glisser le petit bouton vers lock sur le côté de votre carte. C'est impératif pour que CHDK se lance automatiquement ! Cela ne vous empêchera pas de prendre des photos ou des vidéos.
  • La carte est maintenant configurée pour lancer CHDK dès que vous allumerez votre appareil (Comment démarrer CHDK automatiquement ?)
  • Remettez la carte dans votre appareil en laissant la protection contre l'écriture.
  • Si tout s'est bien passé, vous devriez voir clignoter l'écran d'accueil CHDK lorsque vous allumerez votre appareil (Écran d'accueil CHDK ou Ancien écran d'accueil)

Autres notes :

Les méthodes présentées ci-dessus nécessitent que la carte soit formatée selon le système de fichiers FAT16, dont la capacité maximale est de 4 Go. Or certains appareils acceptent les nouvelles cartes SDHC (SD haute capacité), qui peuvent contenir bien plus que 4 Go.

Si vous avez une carte de plus de 4 Go, la solution est de créer deux partitions sur votre carte : une petite partition en FAT16 et une plus grande en FAT32 (la partition FAT16 peut être très petite, du genre 2 Mo, et doit être la première partition de la carte). Vous installerez ensuite les fichiers d'auto-chargement CHDK (DISKBOOT.BIN et probablement PS.FIR ou PS.FI2) sur la partition FAT16 et tout le reste sur la FAT32.

Quand vous l'utiliserez, CHDK démarrera à partir de la partition FAT16. Puis il détectera automatiquement la grande partition FAT32 et la permutera avec la FAT16, pour qu'elle soit utilisée à sa place. Toutes les photos, les vidéos, etc. seront enregistrées sur la grande partition et c'est aussi sur elle que CHDK lira tous les fichiers qui lui sont utiles (scripts, données...). La petite partition ne sera plus accessible une fois CHDK chargé, donc il ne faut pas y placer des scripts ou d'autres fichiers, ils seront inutilisables !


Q. Comment puis-je lancer manuellement CHDK ?

NdT : le texte qui suit a été supprimé de la FAQ en anglais car certaines considérations de formatage ne sont plus valables avec les dernières versions d'appareils Canon. Il est conservé ici en attendant que soit réalisée une traduction de la documentation à jour.

R. Suivez ces étapes :

  • D'abord, copiez CHDK sur la carte SD de votre appareil (voir question précédente)
  • Allumez l'appareil en mode lecture. S'il y a un bouton spécifique pour cela (généralement marqué par un triangle bleu), utilisez-le sinon mettez la molette de modes sur lecture AVANT d'allumer l'appareil.
  • Appuyez sur le bouton Menu.
  • Allez à la ligne "Firm Update" (habituellement la dernière ligne du menu). Si vous ne trouvez pas cette option dans le menu, soit les fichiers ne sont pas copiés correctement sur la carte mémoire, soit vous n'avez pas démarré en mode lecture, soit encore votre appareil est l'un des rares modèles qui ne fonctionne pas en démarrage manuel. Dans ce dernier cas, vous devez suivre les instructions Comment faire pour que CHDK se charge automatiquement quand j'allume l'appareil ?
  • Sélectionnez cette fonction et confirmez la mise à jour (update) par "OK". Cela ne modifie pas le microprogramme de votre appareil, cela lance simplement CHDK. Si vous éteignez l'appareil et que vous le rallumez, CHDK sera désactivé.

L'appareil va maintenant redémarrer sous CHDK (cela prend une à deux secondes), la LED bleue de votre appareil clignote et un écran d'accueil apparaît.
Si l'appareil se bloque ou s'éteint pendant le chargement, cela signifie que le CHDK installé n'est pas compatible avec le microprogramme de votre appareil. Pas de panique ! Ouvrez simplement la trappe de la batterie, sortez la batterie pour éteindre l'appareil et remettez-la en place. Tout devrait être rentré dans l'ordre. Voir aussi Comment faire pour que CHDK se charge automatiquement quand j'allume l'appareil ? Si ultérieurement vous souhaitez passer à une nouvelle version de CHDK, il suffira de copier les nouveaux fichiers PS.FIR (PS.FI2 sur les appareils récents) et Diskboot.bin sur la carte SD à la place des précédents. Nul besoin de modifier les autres fichiers, tous les paramètres sont compatibles d'une mise à jour à l'autre. Une fois que vous aurez lancé CHDK et que vous aurez personnalisé les options (histogrammes, hachures, OSD, couleurs, scripts, etc.), tous vos réglages seront sauvegardés dans le fichier /CHDK/CCHDK.CFG. Si vous souhaitez retrouver tous ces réglages sur une autre carte SD, copiez simplement ce fichier de l'ancienne carte vers la nouvelle, dans le répertoire /CHDK/.


Root

Le répertoire racine

Q. Qu'est-ce que le « répertoire racine » de ma carte SD ?

R. Le répertoire racine est le tout premier répertoire, celui de plus haut niveau. Sous Windows, si votre carte SD est repérée par la lettre de lecteur K, votre répertoire racine est "K:\".

Et sur Mac, c'est quoi le répertoire racine de ma carte SD ? R. C'est ce que vous voyez dans la fenêtre qui s'ouvre quand vous double-cliquez sur l'icône carte SD de votre bureau.



Card-Reader

Un lecteur de cartes

Q. Ai-je besoin d'un lecteur de carte SD, ou suffit-il de connecter l'appareil à mon PC ?

R. Digicanon propose un utilitaire de transfert de fichiers pour l'A610 sur sa page, vous pouvez l'utiliser pour copier les fichiers CHDK sur l'A610 sans avoir besoin d'un lecteur de carte (NdT : ce logiciel permet uniquement de copier des fichiers vers le répertoire racine de la carte SD). Ce logiciel devrait fonctionner aussi pour d'autres modèles sous VxWorks, il a été testé avec succès sur l'A620, le SD400 et le S2. Voir ce lien. Pour l'utiliser :

  • assurez-vous que votre carte SD ne soit pas protégée en écriture ;
  • placez vos fichiers PS.FIR et DISKBOOT.BIN dans le même répertoire que le logiciel de transfert ;
  • il y a dans ce répertoire un fichier texte nommé "FirmInfo.txt". Il contient le texte "[Firmware File Name]". Remplacez le nom qui se trouve au-dessous par celui du fichier que vous voulez transférer, puis enregistrez ce fichier et lancez UploadFirmware.exe. Vous devez faire cela deux fois, une pour PS.FIR et une pour DISKBOOT.BIN.

Personnellement, ce que je trouve le plus pratique, c'est d'utiliser un lecteur de carte bon marché : les lecteurs bas de gamme ne détectent pas la protection contre l'écriture et ça me va bien. Sinon je serais obligé de déprotéger-reprotéger la carte chaque fois que je veux modifier le moindre fichier dessus. Une autre option est d'utiliser un appareil qui peut se connecter en USB comme un lecteur. Si votre appareil ne le fait pas, vous devriez pouvoir en emprunter un le temps de mener à bien votre procédure d'installation.


Q. Si j'éteins mon appareil et que je le rallume, CHDK ne fonctionne plus. Qu'est-ce qui ne va pas ?

R. Quand vous chargez CHDK dans votre appareil via le menu Firmware update, le programme s'installe simplement dans une mémoire temporaire sans changer le microprogramme. Il y reste tant que l'appareil est alimenté mais disparaît lorsque vous l'éteignez. Il vous faudra le recharger à chaque fois que vous voudrez l'utiliser à nouveau. De la sorte, si quoi que ce soit plante et bloque l'appareil, il suffit de l'éteindre (si plus rien ne répond, il reste la ressource d'ôter la batterie) pour revenir au fonctionnement initial avec le microprogramme d'origine.
CHDK peut également être configuré en chargement automatique (voir la question suivante). Même dans ce cas, il suffit d'enlever la carte mémoire de l'appareil ou simplement de ne plus la protéger en écriture pour que CHDK cesse de se charger automatiquement.


Q. Comment faire pour que CHDK se charge automatiquement quand j'allume l'appareil ?

Note 1 : Sur les appareils fabriqués avant 2011 (sous système VxWorks ou DryOS < r47), le chargement automatique ne peut se faire qu'à partir d'une carte SD formatée en FAT16 ou FAT12. Cela signifie que sur ces appareils les cartes de 2 Go et moins fonctionneront, mais pas les cartes de taille supérieure (excepté les cartes 4 Go avec FAT16 non-standard, voir Note 2). Si votre carte est de taille trop grande mais peut être formatée en plusieurs partitions, vous pourrez l'utiliser à condition d'utiliser une petite partition de lancement. Vous trouverez des renseignements plus détaillés à la page Cartes SD autochargeables.

R. Vous devez procéder comme suit :

  • copiez les fichiers PS.FIR (ou PS.FI2) et DISKBOOT.bin dans le [[wikipedia:fr:Répertoire_racine|répertoire racine] de votre carte SD (si vous ne l'avez pas déjà fait) ;
  • chargez le programme CHDK comme indiqué ci-dessus ;
  • entrez dans le mode <ALT> ;
  • appuyez sur MENU pour accéder au menu principal CHDK. Choisissez "Debug Parameters" ou "Miscellaneous Stuff" (dans les versions récentes), puis
  • "Make Card Bootable". Cette commande ne produit pas d'effet visible, donc rien ne semble se passer, ne vous en inquiétez pas (NdT : les menus décrits ici sont ceux de la version anglaise. Les libellés de la version française sont en cours de révision) ;
  • éteignez l'appareil et extrayez la carte SD ;
  • protégez votre carte SD contre l'écriture. C'est absolument nécessaire (mais vous pourrez encore y enregistrer vos photos, la protection est gérée par logiciel) ;
  • remettez la carte dans l'appareil.

À partir de maintenant, CHDK se chargera automatiquement au démarrage, tant que vous n'enlèverez pas la protection.

Il vous faut activer la protection d'écriture tant que vous voulez charger automatiquement CHDK mais ça ne vous empêchera pas de prendre des photos (qui seront enregistrées quand même). Si l'appareil continue de vous avertir que votre carte SD est protégée, c'est qu'il manque quelque chose : CHDK n'est pas chargé !

Note 2 : les cartes 4 Go peuvent être configurées en autochargement si elles sont formatées manuellement en FAT16. Pour faire cela sous l'invite de commande Windows, taper "format X: /fs:fat" (en remplaçant X: par la lettre correspondant à la carte SD). Attention, formater une carte 4 Go en FAT16 aboutit à des tailles de secteurs non standards. Un tel formatage n'est pas garanti, mais aucun problème n'a jamais été rapporté à ce sujet. Il ne doit pas être possible de formater la carte en FAT16 à partir de l'interface graphique standard de Windows, à cause de ce problème de taille de secteurs. Cependant, CardTricks saura le faire et vous pouvez aussi utiliser le formatage en ligne de commande, comme expliqué ci-dessus. Le chargement automatique ne fonctionnera pas non plus si l'appareil est allumé directement en mode prise de vue au lieu du mode lecture.


Q. Je ne souhaite pas que CHDK se charge automatiquement. Comment le désactiver ?

R1. Le moyen le plus simple est de déprotéger la carte SD.

R2. Autre méthode : effacer le fichier DISKBOOT.bin de la carte SD, ou le renommer.


Q. Quelles commandes sont accessibles à partir des boutons ?

R. Voici une liste des principales commandes accessibles directement à partir des boutons. Voyez le manuel utilisateur CHDK pour plus de précisions. Notez que certains boutons se comportent comme ceux d'un clavier d'ordinateur : en les maintenant appuyés, on obtient le même résultat que si on les actionnait plusieurs fois de suite.

Note : Sur certains appareils, les commandes peuvent différer de ce qui est décrit ci-dessous. Consultez la page du wiki concernant votre modèle.

Les commandes qui changent suivant le type d'appareil :

  • Entrer en mode <ALT> :
- direct print pour les séries A et IXUS/SD
- user selectable pour la série S * (shortcut S par défaut)
* Voir dans le Guide d'utilisation les pages mode <ALT> ou le menu Divers qui indiquent comment sélectionner le bouton de votre choix pour entrer et sortir du mode <ALT>.
  • Enregistrer ou non les images RAW :
- <ALT> + +/- pour la série A
- <ALT> + FUNC/SET pour la série S
- <ALT> + effacer pour la série G
- <ALT> + DISP pour la série IXUS/SD

Commandes identiques pour tous les appareils :

  • Démarrer un script : <ALT>+déclencheur
  • Ouvrir le menu « Paramètres de script » : <ALT>+FUNC/SET
  • Ouvrir le menu principal : <ALT>+MENU
  • Activer/désactiver le mode hachures : demi-déclencheur+gauche
  • Activer/désactiver l'histogramme : demi-déclencheur+haut (demi-déclencheur+bas dans les versions récentes)
  • Activer/désactiver l'OSD : demi-déclencheur+droite
  • Défilement page par page (modes gestionnaire de fichiers et lecteur de fichiers texte) : zoom + / zoom - / demi-déclencheur
  • Descendre d'un niveau dans le menu : DISP
  • Changer le pas d'incrémentation (en pixels) pour positionner les éléments (éditeur OSD) : DISP
  • Ouvrir le menu contextuel (gestionnaire de fichiers) : gauche

Q. Comment utiliser les scripts ?

R. CHDK vous permet d'automatiser votre appareil au moyen de « scripts », de petits programmes écrits dans un langage BASIC simplifié. Vous pourrez trouver ici des scripts tout prêts pour faire du bracketing, un intervallométre, etc. Vous pouvez aussi écrire vos propres scripts en utilisant le langage de script. Pour utiliser un script, voici comment procéder :

  • le script que vous comptez utiliser doit être placé dans le répertoire CHDK/SCRIPTS de votre carte SD ;
  • chargez le script sous CHDK (menu principal>paramètres de script>charger fichier script) et ajustez les paramètres du script selon vos besoins ;
  • pour lancer le script, appuyez sur le déclencheur alors que vous êtes en mode <alt>. Une nouvelle pression sur le déclencheur arrêtera le script.

Si votre script ne fonctionne pas correctement, essayez d'augmenter le délai de déclenchement du script, qui est la durée d'attente pour exécuter une nouvelle ligne du script après une prise de vue. Certains scripts peuvent nécessitent en outre des réglages particuliers de l'appareil. Par exemple, le script de base du bracketing : sélectionner menu > affichage et le commuter sur « arrêt » ; choisir le mode P, Tv, Av ou M et activer la fonction de l'appareil pour laquelle vous souhaitez effectuer un bracketing. Ainsi, vous activerez la mise au point pour effectuer un bracketing de mise au point, la compensation d'exposition en mode P pour un bracketing d'exposition, etc.


Q. J'ai pris des photos au format RAW. Que puis-je en faire ?

R. CHDK supporte deux formats RAW : DNG et « Raw CHDK ».

  • DNG est un standard industriel ouvert, compatible avec de nombreux logiciels de traitement d'images. Pour prendre des photos en DNG, vous devez d'abord sélectionner « créer badpixel.bin » dans le menu RAW. Voyez le manuel utilisateur pour en savoir plus.
  • Le RAW CHDK ne répond à aucun standard. Techniquement, on ne peut même pas parler de format, on se contente de transférer dans un fichier le contenu brut du capteur de l'appareil. Cela signifie qu'à partir de deux modèles d'appareils différents on peut obtenir des formats RAW différents, et que les logiciels qui acceptent les RAW CHDK doivent être actualisés pour chaque nouveau modèle. Vous trouverez à la page Software#RAW_Conversion des exemples de logiciels qui traitent les RAW CHDK pour plusieurs modèles d'appareils.

Note : il est important de comprendre que l'extension d'un nom de fichier n'est pas toujours une indication du format de ce fichier. Les RAW CHDK, aussi bien que les DNG, sont fréquemment enregistrés avec l'extension .CRW ou .CR2, mais ils n'ont rien de commun avec le format des RAW Canon, qui utilisent généralement la même extension. Sous Windows, le type de fichier indiqué correspond en fait à l'extension du nom du fichier, pas à son format interne.

Voir la page Raw du wiki, et le sous-forum RAW pour plus de détails.


Q. Mes images RAW/DNG sont déformées, qu'est-ce qui ne va pas ?

R. Rien de grave. La plupart des appareils modernes corrigent en interne les déformations dues aux lentilles de l'objectif avant d'enregistrer une image dans un fichier JPG. Les fichiers RAW (DNG inclus) enregistrent l'image brute telle qu'elle est prise par le capteur, donc sans corriger les déformations causées par l'objectif. Vous pouvez utiliser un logiciel pour faire vous-même ces corrections.


Q. Puis-je suggérer une nouvelle fonction ?

R. Bien sûr que vous pouvez, même si tous vos désirs ne peuvent probablement pas être exaucés. Notez bien que CHDK ne pourra changer aucune des fonctions de base de votre appareil, car il ne modifie pas le microprogramme d'origine. Il peut juste « étendre » ces fonctions .

Voici une liste des « Fonctions fréquemment suggérées » :

Possibles
  • Support pour d'autres modèles d'appareils
En théorie, CHDK peut être porté sur tout appareil Digic II à Digic IV, mais cela nécessite du temps, ainsi qu'une copie firmware dump du microprogramme (que vous devriez pouvoir fournir vous-même si un « extracteur de microprogramme » est disponible pour votre type d'appareil). Si ce nouveau modèle est très différent (intérieurement ou extérieurement) de ceux déjà supportés, le portage de CHDK peut s'avérer très difficile si le développeur ne dispose pas d'un appareil pour effectuer des tests en profondeur.
Suggérées, mais probablement (voire sûrement) impossibles
  • Support des cartes SDHC pour les appareils qui ne l'ont pas : impossible, du fait que c'est une limitation matérielle de l'appareil. (limitation matérielle, ou logicielle dans le microprogramme principal ? SDHC se différencie juste par l'en-tête du système de fichier, cf. le portage Rockbox pour Sansa e200, SDHC Support patch)
  • 640x480, etc. avec différentes vitesses (A460, A530 : 10 images/s max en 640x480)
  • Résolution vidéo supérieure à celle autorisée par le microprogramme.
Tout cela nécessiterait des modifications matérielles des appareils concernés.

Si vous avez en tête une fonction qui n'a pas été suggérée et qui ne serait pas impossible à réaliser, n'hésitez pas à en faire part dans le forum [1].


Q. À quoi peut me servir le bracketing d'exposition ou de mise au point ?

R. Vous pouvez utiliser le bracketing d'exposition pour prendre plusieurs vues à des expositions différentes. Vous pouvez ensuite choisir celle que vous jugez la meilleure ou, si l'appareil était fixé sur un trépied, effectuer des combinaisons d'images à votre choix (moyenne, masquage...).

Le bracketing d'exposition est essentiel pour construire des images à grande gamme dynamique ou HDR (high dynamic range). Voyez ces liens pour accéder à des tutoriels ou essayez l'un de ces outils : Photomatix (avec démo), Traumflieger-DRI-Tool (gratuit ; pas besoin d'installation ; chargez juste vos photos et cliquez sur « start »).

Vous pouvez utiliser le bracketing de mise au point pour augmenter la profondeur de champ (PDC) d'une photo en appliquant la méthode appelée « focus-stacking ». C'est particulièrement utile en macrophoto, car souvent la profondeur de champ est si faible que de grandes parties de l'image sont floues. Il suffit de charger vos photos dans CombineZM (gratuit), cliquer « Macro > Do Stack » et elles seront combinées en une photo unique avec une grande profondeur de champ. Ce logiciel a été récemment amélioré. Il y a aussi Picolay, un autre gratuiciel de focus-stacking qui semble plus simple à utiliser. Des liens vers d'autres utilitaires de focus-stacking gratuits (ou payants) et des tutoriels sont disponibles sur la page Focus-Stacking Tools.
À voir aussi sur le wiki, focus-stacking avec le bracketing MAP de CHDK & CombineZM.

Pour un alignement correct des images en bracketing, il est préférable de fixer l'appareil sur un trépied et d'éviter de prendre des objets en mouvement, afin que les images se superposent parfaitement. Si vous tenez l'appareil à la main et que vos images ne sont pas bien superposées, vous pouvez quand même obtenir de bons résultats avec un utilitaire gratuit nommé HDR Alignment Tool. Ce logiciel devrait corriger à merveille la plupart de vos problèmes d'alignement d'images, même si pour obtenir des résultats impeccables, il est toujours préférable de mettre toutes les chances de son côté en utilisant un trépied.


Q. Pourquoi mes programmes de prise de vue télécommandée ne fonctionnent-t-ils pas ?

R. Si vous utilisez des programmes comme Remote Capture de Canon, "Cam4you Remote" (le meilleur que j'aie jamais trouvé ! ~keo~), PSRemote (qui tourne maintenant depuis plus d'un an, et inclut une dll et un code C d'échantillonneur), ou Time-Lapse (qui a une chouette fonction de géo-position pour compenser les changements aube/crépuscule), ils ont besoin d'échanger une « poignée de mains » électronique avec l'appareil lorsqu'on le connecte. Le léger retard causé par le démarrage de CHDK peut empêcher ces programmes de se connecter correctement à l'appareil. Extrayez la carte SD et débloquez la protection contre l'écriture, pour empêcher CHDK de se charger au démarrage. Ou si vous n'utilisez pas le démarrage automatique, éteignez votre appareil et rallumez-le sans lancer CHDK. Vos programmes de télécommande devraient maintenant se connecter comme ils l'ont toujours fait. Peut-être de futures versions de ces programmes auront-elles la capacité de se connecter à des appareils utilisant CHDK, cela ne pourrait que leur être bénéfique, par exemple en déclenchant des scripts complexes à distance. Il faudrait sans doute le suggérer à leurs auteurs.


Q. Est-ce que le programme CHDK décharge plus vite la batterie ?

R1. (réponse pas bien fine) Oui parce qu'avec CHDK tu utilises bien plus souvent ton appareil !

R2. Ah ! la redoutable et mystérieuse question de la consommation ! Vous allez découvrir que non seulement votre appareil chauffe davantage mais aussi que votre batterie se vide 10 fois plus vite qu'avant... Pas d'angoisse, ça n'est pas dû à CHDK lui-même, mais au fait d'avoir débridé votre appareil. Aligner des bracketings de 10 vues et plus, lancer des essais d'intervallomètre, faire joujou avec tous les scripts, passer des heures à choisir vos couleurs favorites pour chaque fonction, à ajuster les infos de votre OSD au pixel près, à comparer les modes d'histogramme, à tester les sensibilités du mode hachures, à charger tous les réticules pour trouver votre préféré, à tester le lecteur de fichiers textes sur votre roman e-book favori, à prendre une pâtée au Sokoban ou au Reversi, etc. ça fait autant de raisons pour ne pas lâcher son appareil pendant des heures, le temps de passer en revue toutes ces petites nouveautés... Si la batterie ne tient que 10 minutes de CHDK, vous êtes en droit de vous plaindre mais si vous chronométrez vraiment le temps que vous y passez, ça devrait plutôt se compter en heures (le temps passe vite quand on est occupé). Et il y a aussi l'effet psychologique de l'indicateur de batterie. Surtout si vous avez des accus NiMH, dont la tension commence par chuter rapidement du niveau maxi avant de se stabiliser en un long palier. Vous venez de mettre des accus fraîchement rechargés, vous observez cette dégringolade et vous vous dites que ça va continuer à la même vitesse... Cette perception d'un « CHDK pompeur de batterie » s'estompe au bout d'environ 3 mois de familiarisation. Prévoyez d'avoir sur vous deux lots (ou blocs) d'accus de rechange jusqu'à qu'à ce que les symptômes disparaissent d'eux-mêmes. :)


R3. Des mesures de consommation électrique ont montré que CHDK ne tirait pas spécialement sur la batterie (autant qu'en fonctionnement normal, ou à peine plus). Le fait d'afficher ou non l'histogramme, etc. ne change rien car de toute façon le processeur de l'apareil tourne en permanence (il scrute les boutons pour tester si on appuie dessus) et l'histogramme est calculé même s'il n'est pas affiché.
Il faut dire aussi que les utilisateurs de CHDK ont tendance à utiliser le demi-déclenchement plus souvent que les autres, car cela fait apparaître bien d'autres choses que le rectangle bleu, vert ou jaune au centre (histogramme, hachures, etc.). Pensez que cela active du même coup l'auto-focus et d'autres fonctions gourmandes en énergie.

Si cela vous intéresse d'en savoir plus sur la consommation de votre appareil en fonction des modes de fonctionnement activés, vous trouverez des infos détaillées ici.


Q. Quelles données servent à calculer l'histogramme ou les hachures ? JPEG ou RAW ?

R. C'est l'image de prévisualisation qui est utilisée, ou en termes techniques, le tampon de visualisation en temps réel qui contient les données YUV.


Q. Pourquoi les paramètres de forçage extrêmes ne fonctionnent-ils pas ?

J'ai beau régler le temps de pause sur 120 secondes, je n'arrive pas à obtenir une exposition de deux minutes. Et pourquoi ne puis-je pas obtenir un ISO de 3200 quand je le demande ? Ou encore : y a-t-il une liste où je pourrais comparer les possibilités CHDK des appareils pour sélectionner celui qui correspond à mes besoins 


R. Voir cette page avec le tableau des paramètres que l'on peut forcer sur chaque modèle d'appareil (pour les dernières versions de CHDK) : Nouvelles capacités des APN avec CHDK

(À compléter, merci d'y mentionner les caractéristiques de votre appareil.)

Q. Dans quelle mesure les fichiers cchdk.cfg sont-ils compatibles entre eux ?

puis-je utiliser le même fichier *.cfg sur plusieurs cartes SD et pour plusieurs modèles d'appareils ?

R. Depuis mi-septembre 2008, on peut utiliser n'importe quel cchdk.cfg avec n'importe quelle version de CHDK, y compris les toutes dernières sorties (*). En cas d'incompatibilité cela sera annoncé ou, au minimum, nous changerons le nom du fichier. Vous pouvez sans problème utiliser le même fichier CFG sur plusieurs cartes SD mais EN AUCUN CAS vous ne devez utiliser dans un appareil un CFG prévu pour un autre modèle, par exemple le CFG d'un G9 dans un Ixus, car il ne sont à priori pas compatibles. Notez aussi que si vous copiez en vrac tout le contenu d'une carte SD sur une autre en vue de l'utiliser dans un autre appareil (même s'il est du même modèle), il y a des choses qui ne marcheront pas bien. Par exemple, le fichier des pixels chauds est spécifique à chaque appareil. De même les fichiers .EDG peuvent différer, au moins d'un modèle à un autre.

  • Nous parlons ici de versions CHDK officielles (principalement les autobuilds). Si vous utilisez des versions d'autres branches, ou expérimentales, nous ne garantissons pas que cela fonctionnera. Sauvegardez toujours vos CFG lorsque vous changez de version CHDK pour une autre, (surtout non officielle). Il est fréquent que les CFG ne soient pas compatibles ! Cela n'arrivera pas avec les versions SDM de Microfunguy, qui utilisent d'autres noms pour leurs fichiers de configuration.

Q. J'ai un Mac, comment puis-je utiliser CHDK ?

Q. Je n'arrive pas à lancer CHDK, quelle que soit la carte SD où je l'installe. Ou s'il veut bien se lancer, je ne peux faire tourner aucun des scripts écrits pour mon appareil !

R. Si vous utilisez CHDK avec un Mac allez à la page de la FAQ Mac. Toutes vos questions concernant l'installation de CHDK y sont traitées.


Q. CHDK fonctionne, mais parfois mon appareil plante. Est-ce un bug ?

R. Cela peut être un bug, en effet, surtout si le portage de CHDK pour votre appareil est récent. Mais souvent, les plantages arrivent par manque de mémoire RAM, notamment si vous utilisez un appareil avec très peu de mémoire, comme l'A710IS, l'A630 ou l'A570IS. Ni le microprogramme Canon, ni CHDK n'affichent d'erreur ou d'avertissement si vous manquez de mémoire RAM. Des pistes pour utiliser moins de RAM sont données à la page CHDK/Utilisation de la mémoire RAM.


=Prochaine étape : télécharger.

Around Wikia's network

Random Wiki